Présentation

Tout sur l'Orthokinésie International Academy

La formation en Orthokinésie remet en question de nombreux préjugés culturels et thérapeutiques en kinésithérapie-physiothérapie, ostéopathie, podologie et orthodontie. Elle propose aux thérapeutes de nouvelles approches de rééducation, tout de suite applicables en cabinet.
Cette méthode est complémentaire à la posturologie classique, à l’ostéopathie et aux thérapies manuelles.

Manipulez en « dynamique »

La seule technique qui réajuste les tissus mous en mouvement et en pleines tensions. Elle corrige le geste lésionnel (intérêt dans le sport) rapidement et efficacement (10 minutes en moyenne). La manipulation orthokinésique est avant-gardiste puisqu’elle tient compte des variations toniques d’un muscle selon son activité (sachant qu’un muscle n’a pas la même tension en décubitus, debout et en mouvement).

Rééduquez avec les premiers traitements orthopédiques actifs

Postural, podal, maxillo-facial fonctionnel et oculomoteur.

Recherchez les causes des déséquilibres avec la Posturologie Dynamique

Analyse biomécanique sur le terrain lésionnel (posture et/ou dynamique), analyse des chaussures, analyse des pieds (adaptateurs, amortisseurs, propulseurs, équilibrateurs), analyse de la dentition et des ATMs, analyse des yeux.

Découvrez la différence avec un traitement à la fois dans le mouvement et en mouvement

La formation vise à répondre aux questions suivantes
Nos pieds, des fondations mal utilisées ?

Peut-on souffrir de lésions en chaînes montantes ? Comment le vérifier ? Quels sont les éléments perturbateurs : un trouble de la statique articulaire, et/ou un trouble du fonctionnement des muscles en dynamique, et/ou une déficience proprioceptive ?

Le port d’orthèse plantaire, pour ou contre ?

Quand est-ce utile ? Passif ou actif ? Et à quel moment cela peut être une nécessité ? Dans la vie de tous les jours et/ou dans l’activité sportive ? Effet préventif des orthèses passives ou intox ?

La chaussure, un bien ou un mal ?

Quels critères à respecter ? Les chaussures actuelles vont-elles bien dans le sens d’une recherche de la physiologie du pied ? Ont-elles réellement un rôle préventif ? Sur du court terme et du long terme ? Dans la vie journalière ou dans le sport ? La chaussure peut-elle être un élément thérapeutique et/ou un élément perturbateur ?

Marcher et courir pieds nus, est-ce utile où une pure folie ?

Dans quels cas le préconiser ou le proscrire ? Quels terrains et quels types de pied sont déconseillés ? Et quelles sont les limites ? Est-ce que la différence de performance entre le noir du Sud et le blanc du Nord se fait par la marche pieds nus ?

Comment prévenir les blessures du sportif ?

Pourquoi nos patients s’enraidissent de plus en plus ? La proprioception musculaire est-elle déficiente ? Est-ce la conséquence d’une réelle sédentarité ? Est- ce vrai aussi chez le sportif de haut niveau ? Comment réagir par rapport aux étirements ?

Posture ou dynamique ?

La posture corrigée suffit-elle pour améliorer la dynamique ? Ou est-ce plutôt la correction dynamique qui régit la bonne posture ? Ou encore, est-ce deux éléments à corriger séparément ?

Enfance et développement en chaîne montante ?

Est-ce que les blessures de l’adulte ne sont pas les conséquences de mauvaises habitudes inculquées dans notre société ? Est-ce que le port de chaussures est bien adapté ? Faut-il soutenir les pieds de nos enfants dès le plus jeune âge ?
Enfance et développement en chaîne descendante ? Est-ce que l’alimentation moderne est à l’origine des troubles orthodontiques ? Est-il une bonne chose de traiter en orthodontie passive ? A quel âge un traitement adéquat peut-il démarrer ? Une bonne musculature maxillo-faciale est-elle une nécessité ? La kinésithérapie peut-elle avoir un rôle préventif ?

La personne âgée et ses limites de traitements ?

Traitement orthopédique passif, actif ou confort ? Est-ce une question d’âge ? Comment améliorer leur équilibre et leur marche ? Les chaussures du 3ème âge sont-elles réellement étudiées en fonction de leur physiologie? Que faire pour éviter l’ankylose posturale ? L’absence partielle ou totale de dents peut-elle occasionner des modifications posturales ?

Un déséquilibre temporo-mandibulaire et un trouble oculomoteur peuvent-ils être à l’origine de lésions descendantes?

Comment le vérifier et le corriger ? Migraines et cervicalgies chroniques peuvent-elles être des conséquences à un trouble temporo-mandibulaire et/ou un trouble oculomoteur ? Peut-on agir dans un rôle de prévention ?

La manipulation en dynamique procure-t-elle une plus grande efficacité ?

Comment agir sur des lésions profondes et lever leurs tensions manuellement ? La correction tissulaire en mouvement peut-elle apporter un effet plus durable dans le temps ? La proprioception corporelle en mouvement peut-elle être améliorée ? Est-il judicieux de travailler une lésion dynamique en statique ou en décubitus ? Que peut apporter la thérapie en pleine action pour les professionnels de la santé ?

L’analyse du corps humain en mouvement, peut-elle nous apporter un grand plus ?

Que faut-il analyser ? Comment faire la différence avec le commerce qui lance cet effet de mode? Est-un mouvement et/ou une position articulaire qu’il faut analyser ? Quels outils d’analyse sont pertinents ?

Un travail de collaboration entre professionnels de la santé est-il possible ?

Comment travailler en respectant ses limites de compétences professionnelles? Quand et pourquoi envoyer nos patients vers d’autres professionnels de la santé ?